In Non classifié(e)

La filière chanvre industriel tisse sa toile

Première région productrice de chanvre en France, la Région Grand Est accueille le Pôle européen du chanvre et s’impose comme le territoire de référence pour cette filière d’excellence. Ressource locale par essence, transformé sur place, le chanvre constitue une solution environnementale sur des marchés variés tels que le bâtiment, la plasturgie et les composites, le textile, l’alimentation, la cosmétique, la santé….

Le Pôle européen du chanvre construit l’écosystème d’une filière d’excellence. Lancé à Troyes en septembre 2018 par le Collectif 3C Grand Est, Troyes Champagne Métropole et la Région Grand Est, il est le produit d’un partenariat stratégique de long-terme entre des acteurs du monde agricole, du tissu industriel local, de la recherche et des collectivités territoriales. Cette approche « multi-acteurs multi-marchés » donne lieu aujourd’hui à un projet concret financé dans le cadre d’un partenariat européen pour l’innovation (PEI) agricole. L’objectif consiste à passer en trois ans, d’un mode projet à un centre névralgique opérationnel qui fédère les acteurs et les marchés du chanvre.

Un consortium de 11 partenaires, constitué notamment en huit groupes techniques, travaille d’ores et déjà à la création opérationnelle du Pôle européen de bioraffinerie territoriale du chanvre, afin d’en coconstruire l’organisation, le modèle économique et la gouvernance.

Vers un écosystème structurant et innovant autour du chanvre

Procédés et production agricole, bâtiment, plasturgie et composite, textile, alimentation-santé-cosmétique, outils d’innovation et de transfert et bioéconomie : les sept thématiques des groupes techniques font chacune l’objet de plusieurs séances de travail pour faire émerger des projets ambitieux de développement des filières et d’aménagement d’une zone d’activité dédiée à la bioéconomie sur l’agglomération troyenne. L’ensemble de ces travaux s’intégrera à terme dans le programme du Pôle européen du Chanvre. En outre, une cellule d’implantation et de développement de nouvelles activités a également été mise en place pour prospecter et attirer de nouvelles entreprises au sein du pôle.

Fibre, chènevotte et graines : des alternatives écologiques pour l’industrie

Résolument dans l’air du temps, le chanvre s’impose comme une alternative écologique aux matériaux traditionnels. Pionnière sur ces marchés, la coopérative agricole La Chanvrière  transforme aujourd’hui 50 % de la production française de chanvre. Elle regroupe environ 450 agriculteurs, à qui elle assure les débouchés de leurs cultures. Avec ses partenaires, elle transforme le chanvre à différents stades et développe de nombreux produits. Béton de chanvre pour le bâtiment, matières composites pour l’industrie automobile, fabrication de fils pour le textile, le chanvre trouve sa place dans tous les secteurs. Et ne compte pas s’arrêter là…

Positionner le chanvre là où on ne l’attend pas forcément, c’est l’une des ambitions du Pôle européen du chanvre. Il s’agit désormais d’identifier de nouveaux marchés à explorer, les technologies à développer, les compétences à mettre en place. Parce que la volonté est de créer une bioraffinerie territoriale qui fédère tout un panel d’acteurs d’univers différents autour d’une ressource durable innovante Made in France. Le chanvre aubois s’affirme ainsi comme un levier du développement économique majeur, qui fera de la Région Grand Est le territoire de référence attractif et compétitif du chanvre industriel en Europe.

Groupes de travail : les pistes d’exploration du chanvre

  • Accompagner les itinéraires techniques culturaux et améliorer la mécanisation des récoltes, animé par JL Follot, Chambre d’Agriculture de l’Aube
  • Incrémenter l’utilisation des fibres végétales techniques dans les process matériaux composites, animé par P. Bono, FRD
  • Opportunités de développement du chanvre bâtiment dans les différents systèmes constructifs innovants et en préfabrication, animé par P. Njanda.
  • Créer une filière industrielle chanvre textile, animé par S. Maucourt, UIT
  • Développer la valorisation des ingrédients actifs du chanvre dans l’alimentation, la cosmétique et la santé, animé par J Vandeputte, Pôle IAR
  • Créer les conditions d’accompagnement technologique à l’utilisation des fibres végétales dans différents marchés, animé par P. Bono, FRD
  • Développer des activités industrielles sur une zone dédiée à une logique d’économie circulaire, animé par G. Lannou, CEIA
  • Accompagner l’implantation de nouvelles activités sur le territoire dans le cadre du Pôle européen du chanvre, animé par Philippe Charmont, BSC
    Groupe GO PEI partenaires

    Groupe d’innovation organisationnelle du Pôle européen du Chanvre

Start typing and press Enter to search

table ronde bioéconomie Benoît Savourat